Question:
Disque USB sur le réseau - performances
Petter Nordlander
2012-10-22 00:02:37 UTC
view on stackexchange narkive permalink

En utilisant une configuration simple avec PI comme NAS, avec un disque USB attaché, comme ceci:

[RPI] (USB) -> Ethernet -> Disque USB 2.0

Bien sûr, les accès réseau et disque partagent le même port USB, mais existe-t-il un moyen d'optimiser cela en termes de vitesse? Toute entrée est la bienvenue!

Pour le moment, j'ai quelque chose comme 1400KB / S lors du transfert de fichiers via SFTP. Quelqu'un l'a-t-il rendu plus rapide, et si oui, comment?

Quel système d'exploitation utilisez-vous?
Debian (raspbian / wheezy). À peu près le dernier par défaut de raspberrypi.org
Vérifiez simplement que vous utilisiez un flotteur dur ... Mettez à jour votre firmware.
Le micrologiciel est certainement votre première étape. La dernière version a considérablement augmenté les taux de transfert USB.
Merci! La mise à jour du logiciel / micrologiciel n'a rien fait pour les transferts ssh ouverts (sftp), mais pour les PME, elle a doublé la vitesse (~ 3 Mo / s).
Deux réponses:
#1
+4
Bengt
2012-10-23 23:43:38 UTC
view on stackexchange narkive permalink

SFTP (SSH + FTP) est gourmand en CPU et le CPU Pis limite probablement la bande passante. Si le chiffrement du trafic de données est facultatif, envisagez d'utiliser un protocole de transfert de fichiers non chiffré tel que FTP. Notez également qu'un routeur avec NAT peut empêcher l'accès à votre NAS depuis Internet extérieur, donc peut-être même l'authentification est-elle facultative. Si vous pouvez faire confiance aux utilisateurs de votre réseau, utilisez un protocole qui ne prend pas en charge l'authentification comme TFTP. (TFTP ne prend pas non plus en charge les listes de répertoires, ce qui peut être essentiel.) Veuillez noter que "l'utilisation de TFTP est fortement déconseillée, sauf dans les cas les plus limités où la mémoire et le processeur sont au plus haut niveau.".

Dans ce cas, le processeur est la prime la plus élevée, car il se traduit à peu près en bande passante. Pour rendre TFTP plus viable, je construis une [interface Web fournissant des listes de répertoires pour un serveur TFTP] (https://github.com/Bengt/TFTP-Web).
#2
+2
Frepa
2012-10-23 23:37:13 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Le système de fichiers du disque est important, par exemple l'écriture en NTFS est connue pour être lente. Ext3 ou 4 sont plus rapides, si la modification du système de fichiers est une option. Quoi qu'il en soit, le montage avec l'option noatime devrait améliorer les performances. noatime contribue également aux performances de la carte SD.

SFTP est lourd en CPU en raison du transfert crypté. NFS ou samba sont plus légers. Vous pouvez exécuter 'top' sur le pi tout en lisant ou en écrivant sur le disque, pour savoir si l'utilisation du processeur est un problème, et quel programme / sous-système est le goulot d'étranglement.

J'ai fait un test rapide , avec SFTP à partir d'un disque dur USB avec NTFS dessus.Écriture: 1,9 Mo / s ssh et sftp prenait 45% du temps du processeur, mount.ntfs prenait 40% .Lecture: 3,0 Mo / s, ssh et sftp prenait 80% ot l'heure du processeur.

Un fil de discussion sur les performances de ntfs: http://www.raspberrypi.org/phpBB3/viewtopic.php?t=20252&p=198958

Dans ce cas - IO to NTFS sous Linux .. pas si génial. Vraiment mieux utiliser Ext. L'émulation NTFS est une douleur dans le CPU


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...